Le minitel a perdu son principal inconvénient

À l’époque du 3615, Internet avait un avantage de taille par rapport au minitel : le réseau est décentralisé, et ouvert. Alors que le Minitel était centralisé et opéré uniquement par FT.
La fermeture de Teletel a finalement fait perdre au minitel ses principaux inconvénients : la centralisation et le prix très élevé. OK il reste encore la lenteur…

Aujourd’hui ce réseau est ouvert, décentralisé et gratuit (pour peu que l’on aie un téléphone fixe RTC ou VoIP) !

Je pense donc que l’on peut dire que ce réseau s’est amélioré.

Qu’en pensez vous ?

Oui donc en fait ce réseau n’a jamais vraiment été centralisé contrairement à ce que les gens pensaient. Seulement Teletel était le service quasi unique (et bien sûr les microserveurs).

La concurrence à quand même bien allégé les factures !

Je parlais surtout des consommations : le temps n’est plus compté, on peut téléphoner beaucoup et longtemps en plus de l’accès internet, et pour 10€ on a un forfait «tout illimité» sur téléphone mobile.

Le «Nous» n’inclut peut-être pas les mêmes personnes qu’avant…

Je pense que la diversification des activités d’Orange infule aussi dans tes statistiques (de quelles sources d’ailleurs?).

En tout cas c’est intéressant de débattre des idées reçues en matière de télécoms :wink:

Mais non, mais non…

Là tu parle de télétel… le « kiosque », qui comme l’a explique @francois était par un certain aspect centralisé, mais on n’était pas du tout obligé de passer par là.

On pouvait très bien avoir un serveur passant uniquement par le réseau téléphonique commuté (RTC), sans Transpac et X25 et donc sans télétel. Les micro-serveurs fonctionnaient comme ça, mais pas seulement. Des serveurs pro, des centrales d’alarme, de télégestion passaient par ce réseau totalement décentralisé. Un simple ligne téléphonique suffisait.

télétel apportait quelques avantages:

  • possibilité de monétisation (les reversements du 3615)
  • tarif unique pour les appelants (abolition de la notion de distance, car les communications téléphoniques moyenne et longue distances étaient bien coûteuses à l’époque)

et inconvénients:

  • gestion du X25 complexe… le matériel nécessaire n’était pas donné
  • location de la ligne Transpac… pas donnée
  • complexité et barrière administrative pour obtenir un mnémonique (le fameux « code »)

Je sais, je sais, je commence à avoir compris la leçon :joy:
Je sais bien que les microserveurs existaient déjà à l’époque.
Je parlais effectivement du kiosque, par lequel l’utilisateur lambda passe toujours. Je voulais dire que maintenant tout est décentralisé puisque le kiosque n’existe plus, et que pourtant de nouveaux serveurs apparaissent.

Le kiosque a été remplacé par Google…

Lol pas faux :joy:

(un minimum de 20 caractères :thinking: a quoi ça sert)?