Les logiciels idĂ©als pour moi.... Si seulement ils existaientđŸ˜„

Bonjour tout le monde :slightly_smiling_face:,

J’ouvre ce post pour vous faire part de ce Ă  quoi ressemblerait le logiciel idĂ©al pour crĂ©er un serveur Minitel et le gĂ©rer.

1°) Il s’agirait d’une suite de plusieurs logiciels tournant sous Windows 3.11, avec chacun leur fonction :

VDT Edit serait l’éditeur de page videotex. EntiĂšrement graphique, son fonctionnement devrait ĂȘtre le plus proche possible d’un logiciel de PAO, afin d’ĂȘtre simple et agrĂ©able Ă  utiliser :blush:. Cela pourrait ressembler un petit peu Ă  MiEdit, qui permet de placer simplement les diffĂ©rents Ă©lĂ©ments sur la page. Évidemment, on pourrait avoir une prĂ©visualisation sur un vrai Minitel connectĂ© sur un port sĂ©rie de l’ordinateur

VDT Pics serait un logiciel permettant de convertir une image BMP, PCX , voir mĂȘme JPEG en page videotex ou DRCS. Son fonctionnement serait similaire Ă  celui d’un logiciel d’édition d’images. À savoir qu’une fois l’image ouverte, on aurait diffĂ©rentes rĂ©glettes permettant de modifier le contraste, la luminositĂ© etc
 pour avoir le meilleur rĂ©sultat possible. Ainsi que la possibilitĂ© de dĂ©finir la zone Ă  convertir en quelques clics, de mĂȘme que la taille de l’image sur la page videotex. Bien Ă©videmment il offrirait la possibilitĂ© d’avoir un aperçu du rĂ©sultat final aux diffĂ©rentes Ă©tapes, avant la compilation en page videotex. Il pourrait aussi ĂȘtre exĂ©cutĂ© Ă  l’intĂ©rieur de VDT Edit, pour insĂ©rer directement une image dans une page videotex.

Arbo edit serait l’éditeur d’arborescences, et permettrait de crĂ©er le serveur entant que tel. Pour se faire, il permettrait de crĂ©er un organigramme oĂč chaque case reprĂ©senterait une page VDT avec son nom (Accueil, sommaire, etc
) . À la crĂ©ation de chaque nouvelle case, on aura qu’à insĂ©rer dedans une page VDT CrĂ©Ă©e avec VDT edit, via la commande « sĂ©lectionner le fichier de page Â» . Ensuite, pour gĂ©rer les connexions avec les autres pages, et les saisies, il suffirait de cliquer sur :« GĂ©rer les interactions Â» . LĂ , on aurait une boĂźte de dialogue permettant de dĂ©finir diffĂ©rentes interactions. PremiĂšrement, il faudrait faire « Nouvelle interaction Â», et le programme proposerait plusieurs choix : Interactions par touche, interactions par codes.

Le mode « interactions par touche Â» permettrait de dĂ©finir l’action Ă  effectuer avec l’appuie sur une touche de fonction du terminal (Suite, Envoi, Annulation, etc
). Par exemple, le moment oĂč il faut appuyer sur « Suite Â» pour avoir accĂšs Ă  la page d’accueil du serveur.

Le mode « interactions par codes Â» serait utilisĂ© pour dĂ©finir l’action Ă  effectuer aprĂšs l’entrĂ©e d’un code, ou d’un chiffre, et l’appuie sur la touche « Envoi Â» .

Unr fois le type d’interaction sĂ©lectionĂ©, le logiciel proposerait de choisir la touche appuyĂ©e/le code entrĂ©e, et l’action Ă  effectuer (Aller Ă  telle page, afficher le message suivant dans la zone supĂ©rieure de l’écran. Etc
).

Les diffĂ©rentes interactions de chaque pages seraient regroupĂ©s dans tableaux. Un pour les interactions par touches, l’autre pour les interactions par code.

Les tableaux comporteraient les colonnes suivantes : N° d’interaction, Touches ou Code, action Ă  rĂ©aliser.

Ce logiciel offrirait aussi des assistants « CrĂ©ation de messagerie Â» et « CrĂ©ation de de forum Â».

L’assistant « Creation de messagerie Â» permettrait de sĂ©lectionner le type de messagerie que l’on souhaite crĂ©er :

Messagerie ouverte : Toute personne se connectant au serveur peut créer un compte, et utiliser la messagerie sans restrictions.

Messagerie ouverte fermĂ©e (Les personnes se connectant au serveur peuvent Ă©crire des messages aux comptes de messagerie en laissant leurs coordonnĂ©es (adresse, tĂ©lĂ©phone etc
), mais ne peuvent pas crĂ©er de comptes, ni rĂ©ellement utiliser la messagerie. Les comptes sont inscrits en « dur Â», et seul l’administrateur du serveur peut en creer de nouveaux, ou en supprimer. Ce type de messagerie peut ĂȘtre utilisĂ© sur les serveurs d’entreprise, afin que les clients puissent demander l’envoi d’une brochure par exemple.

Messagerie fermĂ©e : Seul les comptes peuvent s’écrire des messages, les personnes connectĂ©s « normales Â» n’ont pas accĂšs Ă  cette messagerie, et ne peuvent pas l’utiliser. Les comptes sont inscrits en « dur Â», et seul l’administrateur peut en crĂ©er ou en supprimer.

Une fois le type de messagerie créée, il permettrait de créer des comptes, de définir la longueur des messages, la nécessité de changer son mot de passe aprÚs la premiÚre connexion etc


Une fois la messagerie crĂ©Ă©e, il suffirait de l’intĂ©grer au reste de l’arborescence, avec Ă©ventuellement possibilitĂ© de la « disloquer Â», pour rendre le serveur plus lisible.

Pour l’assistant « CrĂ©ation de forum Â», il permettrait de dĂ©finir les diffĂ©rentes rubriques, et de crĂ©er un pseudo « admin Â» qui pourrait Ă©ventuellement supprimer des messages, et donner le grade de modĂ©rateur.

La page de connexion messagerie et forum pourrait ĂȘtre commune bien-sur.

Il serait Ă©galement possible de crĂ©er des « Zones flexibles Â» sur les pages, pouvant ĂȘtre mis Ă  jour sans nĂ©cessiter de recompiler le serveur. Cela pourrait ĂȘtre utilisĂ© pour indiquer des informations destinĂ©s Ă  Ă©voluer (programme de cinĂ©ma, listes d’expositions etc
)

Une fois l’arborescence crĂ©Ă©e, on pourrait l’enregistrer dans un fichier spĂ©cial avec l’extension « .ARB Â»

Compistart serait un logiciel qui comme son nom l’indique aurait pour mission de compiler le serveur, et le faire dĂ©marrer. Pour se faire, il suffirait de sĂ©lectionner le fichier .ARB correspondant au serveur que l’on souhaite compiler. Ensuite, le logiciel demanderait diffĂ©rentes informations, comme le nombre de voies, le type de modem utilisĂ© (Minitel 1B, Minitel 2, Autre modem etc
), lancement du serveur au dĂ©marrage de Windows, horaires de disponibilitĂ© etc


Une fois les informations renseignĂ©s, le logiciel « compilerait Â» le serveur, et crĂ©erait diffĂ©rents dossiers contenant les divers fichiers nĂ©cessaire Ă  son fonctionnement, puis l’exĂ©cutable MS DOS correspondant Ă  son programme, ainsi qu’un fichier « .PIF Â» permettant de lancer ce dernier en mode « rĂ©duit Â», afin que le PC puisse ĂȘtre utilisĂ© pour d’autres travaux sous Windows en mĂȘme temps. Si le serveur a vocation Ă  dĂ©marrer en mĂȘme temps que Windows, un raccourci vers le fichiers « .PIF Â» sera automatiquement ajoutĂ© au groupe de programme « dĂ©marrage Â», et Compistart demanderait de redĂ©marrer Windows.

Compistart possÚderait également des outils pour gérer la messagerie et/ou le forum du serveur (Création de pseudos, suppression, etc
).

J’espùre ne pas vous avoir trop perdu avec tout ça, ou simplement ennuyer.

Mais d’aprĂšs vous, une telle suite logicielle aurait-elle Ă©tĂ© rĂ©alisable sur un PC de l’époque (486, ou premiers Pentium) tournant sous Windows 3.11, et si oui, pourquoi n’a-t-elle jamais existĂ©? Par manque de demande pour un tel produit?:thinking:

Y en a-t-il parmi vous qui lnt connu un pareil logiciel sur PC?

Minitelement,

Apollo12 :slightly_smiling_face:

Tu te rends compte que ce que tu viens de faire c’est limite un cahier des charges pour un dĂ©veloppement logiciel ?!
C’est Ă©norme comme demande ! Surtout de nos jours !

Oui, ça serait rĂ©alisable pour faire tourner ça sur un vieux PC mais ça n’a probablement jamais existĂ© car la rĂ©alisation d’un tel outil demanderai juste des moyens importants en terme de temps de dĂ©veloppements !

1 J'aime

Et pourquoi s’emm*** avec un Windows 3.11 ?

Si le but est de crĂ©er un serveur nouveau, autant le faire avec des techno/outils utilisables facilement sur du matos/software d’ahourd’hui.

C’est quand on veut faire tourner un vieux soft qui ne marche que sous un vieil OS qu’on a cette contrainte.

Je pense qu’on a deux axes bien diffĂ©rents possibles :

  1. refaire tourner Ă  l’identique du code « historique Â», donc contrainte OS, matĂ©riel, etc
  2. crĂ©er de nouveaux serveurs
 et lĂ  on peut s’affranchir des contraintes

J’ai tentĂ© les deux
 remettre en route COMPUTEL sur un Apple //, JCA sur un Macintosh 68k, mais aussi crĂ©er de nouveaux serveurs en python qui peuvent tourner sur un peu n’importe quoi d’actuel.

Faire un portage de vieux logiciels est aussi une option, ce qu’a fait JHR avec Hacker (et JCM avec TEASER).
C’est un truc que j’ai envisagĂ© pour Dragster
 ce qui permettrait du coup de faire tourner tout le code Ă©crit avec (MacARBO et ses modules) qui fait ce que tu cherches et bien plus !
J’avais commencĂ© Ă  regarder pour une traduction BASIC Dragster > python
 mais il y a beaucoup de boulot !

2 J'aimes

Oui, mais je ne demande Ă  personne de le dĂ©velopper. J’ai bien conscience que ce serait beaucoup trop de travail pour un seul client :joy:.

Je me demandais juste si un logiciel pareil existait Ă  l’époque sur PC. C’est pour ça que j’ai Ă©tĂ© trĂšs prĂ©cis, pour essayer de raviver d’éventuelles souvenirs sur un tel outil.

Merci beaucoup pour ta réponse :slightly_smiling_face:.

Parce que c’est mon OS de cƓur, et surtout le premier avec lequel j’ai vraiment utilisĂ© un ordinateur quand j’avais 3 ans, en 1997.

Et aussi, car j’ai l’impression qu’il fonctionne mieux sur mon K6-2 que Windows 98 SE, il est plus stable.

Si tu parles de PyNitel, c’est pas possible pour moi, je n’arrive pas à apprendre à coder :joy::rofl:.

Ou plutĂŽt, si je suis un cours de programmation, je vais juste recopier des lignes de code (En essayant de ne pas me tromper), sans vraiment comprendre ce que je fais, et apprendre des morceaux de code par cƓur, sans pour autant ĂȘtre capable de construire quelque chose avec. C’est un peu comme quelqu’un qui apprendrait une langue Ă©trangĂšre uniquement en ingurgitant des listes mots, et des phrases toutes faites par cƓur sans les comprendre. Il ne serait pas vraiment capable d’avoir une conversation.

Ou alors, il faudrait développer ce dont je parle sur le raspberry pi, mais ce serait beaucoup de travail pour un outil qui ne sera que peu utilisé.

Effectivement, un portage de Dragster et MacArbo sur Raspberry Pi (RaspArbo du coup :joy::rofl:) serait sûrement trÚs pratique pour moi, mais beaucoup de travail.

Pour en revenir Ă  mon idĂ©e, MacArbo est un peu une sorte de « Wordpress Â» pour serveur Minitel, non? Dans le sens oĂč il simplifie grandement la crĂ©ation d’un « site Minitel Â». AprĂšs, je ne l’ai pas essayĂ©, et si ça se trouve il serait aussi compliquĂ© Ă  utiliser pour moi que tout ce que j’ai vu jusqu’à prĂ©sent, mais au vu de ce que tu m’as dĂ©cris, ça a l’air quand mĂȘme plus simple que de tout coder.

Ce que je trouve vraiment bizarre, c’est que Windows n’ai pas eu le droit à un tel logiciel.

Sur Atari ST, il y a Stut One qui semble ĂȘtre un Ă©quivalent de Mac Arbo, dans une moindre mesure, car plus limitĂ©. C’est ce que @Hytrel a utilisĂ© pour faire son serveur.

AprĂšs, n’ayant pas manipulĂ© ces logiciels moi mĂȘme, il est un peu prĂ©somptueux de ma part d’en parler, j’en conviens.

Le seul que j’ai testĂ© c’est MultiM sur PC, que j’ai partagĂ© ici : https://forum.museeminitel.fr/t/re-freebox-minitel/215 . Malheureusement, je ne comprends rien Ă  sa doc, et si @Phil94 n’avait pas Ă©tĂ© lĂ  pour m’aider, je n’aurais mĂȘme pas pu lancer le serveur exemple. Merci encore Ă  lui d’ailleurs.

En mĂȘme temps Ă  l’époque, les entreprises qui voulaient avoir des serveurs Minitels, hors secteur du numĂ©rique, sous-traitaient le dĂ©veloppement Ă  des sociĂ©tĂ©s de services spĂ©cialisĂ©s. C’était donc des dĂ©veloppeurs professionnels qui le faisaient en codant, comme ils l’auraient fait pour n’importe quel application quelconque.

Merci beaucoup pour ta réponse en tout cas.

Minitelement,

Apollo12 :slightly_smiling_face:

Si c’est sentimental ton penchant pour Win 3.11, ça ne se discute pas, ça se respecte :wink:

Pour la programmation, il faut en effet comprendre la logique derriĂšre les exemples de code donnĂ©s dans un cours. Comprendre ce qu’il fait, comment il le fait, permet ensuite d’écrire d’autres choses qui feront ce que l’on veut.

Chaque langage à une syntaxe à respecter, mais certains grands principes se retrouvent dans la majorité des langages (la variables, les fonctions, etc).
Certains sont plus pédagogiques, explicites, souvent clairs dans leur syntaxe.
Aujourd’hui python est sĂ»rement le plus abordable, mis au point entre autre avec comme objectif d’ĂȘtre facile et intuitif. C’est plutĂŽt rĂ©ussit, et il me fait penser Ă  un autre langage qui Ă©tait clair, le Pascal, conçu par un prof d’informatique (Niklaus Wirth). Il n’en est pas moins trĂšs puissant, utilisĂ© pour des trucs bien complexes !

Pour MacARBO
 et plus gĂ©nĂ©ralement les logiciels de gestion d’arborescences, on dĂ©crit chaque page du service, comment elle est liĂ©es aux autres par les touches de navigation du Minitel (SUITE/RETOUR/SOMMAIRE, etc).
On peut lui associer des mot-clĂ©, ce qui permet d’aller directement Ă  une page.
Il faut que je fasse un PDF de la doc de MacARBO, ça te donnera une idée.

J’avais commencĂ© Ă  coder (en python) un mini gestionnaire d’arborescence ici:

C’est trĂšs trĂšs basique, pas terminĂ©, mais il fait le minimum (SUITE/RETOUR) !

1 J'aime

Merci beaucoup pour ta réponse :slightly_smiling_face:.

Justement, c’est ce que j’appelle le fameux « esprit codeur Â» que je n’ai pas. En gros, dĂ©s les premiers cours, quelqu’un qui possĂšde ce fameux esprit va tout de suite se dire :« Donc si je modifie ça, ça me fait ça. Si je veux faire si, il faudra que je fasse ça Â», et vouloir aller plus loin. À contrario, quelqu’un ne l’ayant pas va juste essayer de faire ce qu’on lui demande (ce sera dĂ©jĂ  pas mal), mais n’ira pas plus loin.

AprĂšs, c’est un peu comme en musique, il faut aussi avoir du talent. Avoir rĂ©ussi le solfĂšge ne fait pas de vous un compositeur, mais c’est mieux pour lire et Ă©crire une partition :joy:.

De mĂȘme que connaĂźtre le Python ne fait pas de vous un dĂ©veloppeur talentueux, mais c’est mieux pour lire, comprendre et Ă©crire un code source :slightly_smiling_face:

Facile et intuitif
 Pour des personnes ayant déjà un bac S ou C :joy::rofl:

Plus sĂ©rieusement, je pense que la notion de « facile et intuitif Â» est relative, car ces langages dis « facile Â» ont Ă©tĂ© crĂ©Ă©s par des personnes ayant l’habitude de langages beaucoup plus complexes (assembleur, Fortran, C, etc
). Donc forcĂ©ment, un langage comme python c’est de la rigolade pour eux. Mais pour moi qui ne parle pas anglais, ne maĂźtrise pas le codage, et ne suis pas une lumiĂšre en mathĂ©matiques, ça restera horriblement compliquĂ© et abstrait.

Je vois cette relativitĂ© de la simplicitĂ© tous les jours avec mes parents : Une chose qui est simple et intuitive pour moi, comme numĂ©riser un document, car je suis habituĂ©, ne l’est pas du tout pour eux et nĂ©cessite que je leur fasse un mode d’emploi.

D’un autre cĂŽtĂ©, tu pourrais me dire qu’on apprend la programmation aux enfants dans le cadre scolaire. Et bien Ă  titre personnel, je considĂšre que c’est une erreur, car avant d’apprendre Ă  programmer, je pense qu’il est nĂ©cessaire d’avoir des bases solides en mathĂ©matiques, en anglais, et en informatique. Puis on a pas tous l’esprit codeur. Voici un article intĂ©ressant : https://www.welcometothejungle.com/fr/articles/coder-indispensable-apprendre MĂȘme si beaucoup de gens qui savent coder ne sont pas d’accord avec, je trouve qu’il dit des choses pas fausses.

Justement, c’est un petit peu Ă  ça que je pense quand j’imagine mon logiciel idĂ©al. :slightly_smiling_face:

Ce serait super sympa, merci :slightly_smiling_face::+1:.

Merci beaucoup pour le code python, mais malheureusement je ne peux pas vraiment le comprendre.

J’espĂšre que je ne suis pas trop casse pied avec ma façon de dire :« Le code c’est trop compliquĂ© Â», mais c’est ce que je ressens. En vĂ©ritĂ©, j’admire les gens comme toi qui ont cet esprit codeur. Vous ĂȘtes un peu comme des compositeurs de musique d’une certaine façon :slightly_smiling_face:.

Minitelement,

Apollo12 :slightly_smiling_face:

Oui et non :wink:

Il y a avait un certain nombre de logiciels « sur Ă©tagĂšre Â» pour crĂ©er des services sans programmer et avec des modules de base:

  • arborescence,
  • messagerie
  • forum
  • prise de commande
  • question / rĂ©ponse (FAQ)
    etc


Ceci couvrait beaucoup des demandes qu’on avait. Ensuite, on dĂ©veloppait Ă©ventuellement du code spĂ©cifique pour les clients qui en avaient besoin.

J’avais mĂȘme mis au point une version « prĂ©-compilĂ©e Â» de MacARBO, qui permettait aux clients de dĂ©velopper leurs propres modules avec le langage BASIC de Dragster qu’ils appelaient ensuite depuis MacARBO (lui aussi dĂ©veloppĂ© avec Dragster). Un peu comme on ferait des plugins aujourd’hui, mais en compilant le tout.

En 12 ans, j’en ai codĂ© des trucs un peu dingues :wink:

Pour moi c’était E :wink:

Apprendre Ă  coder Ă  l’école ? C’est juste (je pense) une initiation qui est utile, cela fait dĂ©couvrir que ça existe et certains iront bien plus loin, en feront une passion et/ou un mĂ©tier. Il y a plein de matiĂšres comme ça, non essentielles.

Si tu bloques sur l’anglais, ça aide pas pour se mettre Ă  la programmation, ou alors il faut que tu dĂ©marres avec le LOGO (qui existait en français mais je ne sais pas pour Win 3.11)


Ça correspondait Ă  quelle filiĂšre Ă  l’époque? :thinking:

Justement, c’est pour ça que je voulais utiliser MultiM, car son langage est une sorte de BASIC en Français.

Pour moi, le logo est associĂ© au Thomson MO5, et Ă  sa tortue « robot Â» que l’on pouvait faire se dĂ©placer en la programmant en logo. :joy::rofl: D’ailleurs, qu’est-ce qu’on pouvait dĂ©velopper comme application « sĂ©rieuse Â» avec ça? :thinking:

Utile, faut le dire vite. Suffit de voir les rĂ©sultats mitigĂ©s (C’est le moins que l’on puisse dire) du plan informatique pour tous :joy::rofl:. J’ai remarquĂ© que souvent les gens qui savent coder, et y prennent du plaisir jugent l’apprentissage du code utile. AprĂšs, tout le monde ne peut pas ĂȘtre un dĂ©veloppeur talentueux, ou mĂȘme un dĂ©veloppeur tout court. De mĂȘme que tout le monde ne peut pas devenir un compositeur talentueux, ou un compositeur tout court.

Merci beaucoup pour tes rĂ©ponses, c’est trĂšs gentil Ă  toi :slightly_smiling_face:

Tu parles de MacArbo, ou d’autres logiciels avec le mĂȘme fonctionnement qui sont sortis sur d’autres plateformes?

Je n’ai pas l’impression qu’il existe un Ă©quivalent sous Windows, ou MS DOS, c’est pour ça que j’ai crĂ©Ă© ce post. Pour faire remonter des souvenirs, et peut-ĂȘtre trouver quelqu’un qui se souvient d’un tel logiciel sur PC.

En mĂȘme temps, en y rĂ©flĂ©chissant bien, je me dis que sur PC, dans les annĂ©es 1990-1995, un tel logiciel serait plutĂŽt sorti pour MS DOS que pour Windows. En effet, Ă  l’époque MS DOS Ă©tait autant utilisĂ© que Windows. Ce dernier n’était peut-ĂȘtre pas encore assez sur pour une application aussi critique qu’un serveur tĂ©lĂ©matique.

Ce qui est intĂ©ressant avec Windows 3.11, c’est qu’il comporte dĂ©jĂ  certains Ă©lĂ©ments qui se trouveront par la suite dans Windows 95 :

-Abandon du mode standard, donc obligation d’avoir un 386 minimum

-AccĂšs au disque en mode 32 bits sans utiliser le BIOS (Avec le pilote gĂ©nĂ©rique de Windows jusqu’à 512 Mo, nĂ©cessitant un pilote OEM au delĂ )

AccĂšs aux fichiers en 32 bits.

Pourtant, d’aprĂšs ce qu’on m’a dit, Windows 95 n’est pas une simple Ă©volution, et il y a un gros GAP entre les deux.

Minitelement,

Apollo12 :slightly_smiling_face:

Voici deux liens qui pourraient t’interresser:

1/ Tu y trouveras des vieux utilitaires MS-DOS pour modifer/creer des pages Videotex (et meme convertir des images en videotex)

http://logicos.free.fr/oeuvres.html

2/ Ici tu pourras lire comment un francais s’y est pris pour refaire le 3615 M6 en utilisant ces vieux utilitaires:

Tu pourras y trouver des informations interessantes je pense


1 J'aime

Salut :slightly_smiling_face:,

Merci beaucoup, mais je connais dĂ©jĂ  le premier lien, et j’ai pas mal utilisĂ© PCX2VDT.

Pour le logiciel servant Ă  dessiner des pages Minitel, je n’ai jamais rien compris Ă  son fonctionnement. Peut-ĂȘtre qu’il ne s’affiche pas correctement sous Windows 98 SE. Je l’ai juste utilisĂ© pour afficher mes pages crĂ©Ă©es avec MiEdit sur un vrai Minitel.

Pour le 3615 M6, j’avais regardĂ© aussi, et il me semble que ça m’avait parue bien compliquĂ©. Je vais relire.

Merci beaucoup pour ta réponse en tout cas :slightly_smiling_face:.

Minitelement,

Apollo12 :slightly_smiling_face:

Le bac E c’était un peu un bac C++ :wink:
Pas loin de 40h de cours !

Tout le programme du bac C avec en plus 6h de dessin industriel, 4h d’atelier, de la technologie
 ce qui permettait de rentrer direct en Ă©cole d’ingĂ©nieur sans passer par les prĂ©pa (math sup/spĂ©). L’option « technologie industrielle Â» en seconde c’était 11h en plus du tronc commun.
Aujourd’hui ce qu’il en reste semble ĂȘtre l’option de 8h de « Sciences de l’IngĂ©nieur Â»

LOGO


Oui, c’était un langage d’initiation, qui permet de comprendre les principes de base (variables, boucles, tests) en ayant un rĂ©sultat visuel. Il a ensuite Ă©voluĂ© vers quelque chose de plus complet, mais cela n’a jamais Ă©tĂ© un langage majeur.

Code Ă  l’école


C’est le principe de l’initiation (et toute matiùre) que je trouve utile, pas le code en particulier.
J’ai eu des cours de cuisine au collĂšge (ça existe encore ?), ce qui pouvait faire naitre des vocations chez quelques Ă©lĂšves. Je place ça au mĂȘme plan, pas plus.
Au club informatique que j’avais crĂ©Ă© en 81, on apprenait Ă  programmer (surtout en BASIC, il s’appelait le BASIClub), mais aussi Ă  utiliser des logiciels sur un ordinateur (Visicalc, Multiplan, Epistole, PFS File).
C’est comment apprendre la mĂ©canique, ou apprendre Ă  conduire.

MacARBO & C°


MacARBO n’était pas le seul sur le marchĂ© Ă  proposer cela. Avant MacARBO, quand on utilisait des Apple //, j’avais codĂ© le mĂȘme genre de choses. Un gestionnaire de service arborescent Ă©tait la base pour presque tout le monde.
Sur PC, MSDOS ou Windows, je t’avoue que je ne me rappelle plus de l’offre mais il y en avait. Il faudrait consulter les magazines spĂ©cialisĂ©s de l’époque (VidĂ©otex magazine, Minitel magazine, etc).

« J’espĂšre que je ne suis pas trop casse pied avec ma façon de dire :« Le code c’est trop compliquĂ© », mais c’est ce que je ressens. Â»

En vrai sur le forum il y a une population qui sait coder ou bien on fait naturellement des renvois vers ce qui existe de récent comme du code en python.

Je sais bien au fond que ce n’est pas abordable pour tous le monde, ceux qui s’intĂ©ressent au Minitel ne sont pas qu’une population technique.

Alors Ă  dĂ©faut de logiciels tout fait, on fait avec ce qu’on a. Il y a bien StutOne mais je pense que la doc est en anglais, lĂ  de mĂȘme je pense que l’anglais est nĂ©cessaire (pour l’electronique aussi).

C’est juste un peu frustrant, comme tu as vu on essaye de t’aider. Alors pas casse pieds, mais si je peux me permettre, la maniùre de le dire les choses est important.

J’ai eu un peu la mĂȘme rĂ©action que Jelora, avant de lire sa rĂ©ponse.

Alors, pas de problĂšme si tu ne sais pas, et Ă  des difficultĂ©s Ă  apprendre la programmation. On a tous plus ou moins de facilitĂ©s selon les domaines, c’est comme ça. Par exemple, je ne suis pas un grand littĂ©raire 


1 J'aime

Je comprends tout à fait ta réaction.

Du coup, pour crĂ©er un serveur Minitel avec la technologie actuelle, il est visiblement indispensable de maĂźtriser le Python apparemment. Je dois avouer que lorsque @lelex64734 m’a dit que son serveur faisait 4000 ligues de code en python, ça m’a un peu refroidi. Ou plutĂŽt impressionnĂ©. Je me suis dit :"Comment on peut Ă©crire autant, c’est comme Ă©crire un roman :astonished:.

Aprùs, il faudrait que j’essaie d’apprendre à coder, mais je n’arrive pas à trouver le bon angle pour y parvenir.

Ça serait Ă©tonnant quand mĂȘme. C’est un logiciel des annĂ©es phares du Minitel, et comme chacun le sait, on ne l’a pas exportĂ©. Du coup, il serait vraiment bizarre de trouver de la doc uniquement en anglais pour ce logiciel serveur. À moins qu’ils aient tentĂ© de l’exporter.

J’essayais juste de raviver des souvenirs pour savoir si un tel logiciel existait sur PC. En aucun cas je ne vous demandais de le dĂ©velopper pour moi.

Du coup, si je n’arrive pas Ă  apprendre le code, je dois abandonner l’idĂ©e de crĂ©er un serveur Minitel un jour, ou je dois juste avoir les bons outils pour mon projet?

Merci pour ta réponse.

Minitelement,

Apollo12 :slightly_smiling_face:

Pour Stut One, je disais ça rapidement d’aprùs le nom, mais en effet, pas de raisons que cela soit en Anglais :

Je pense que c’est la seule solution viable pour toi, aprĂšs je n’ai aucun retex sur les serveurs, juste ceux de Hytrel sur ce forum qui a rĂ©ussi Ă  avoir un serveur qui marche.

Peut ĂȘtre qu’il est possible de virtualiser un atari st et de sortir le tout vers un M2 retournĂ©.

Alors cela dĂ©pendrait d’ancien matos, et tu retomberais dans ce que tu dĂ©plorais :wink:

Il n’y a pas de solution miracle.2

Merci beaucoup pour le temps que tu as pris Ă  m’aider. Malheureusement, hytrel a testĂ© cette solution au dĂ©but, et c’était extrĂȘmement instable. Tout simplement parce que les Ă©mulateurs d’Atari ST sont conçus pour faire tourner des jeux, et pas des logiciels aussi spĂ©cifiques. Depuis qu’il utilise un vrai Atari ST, ça va mieux.

Tout de mĂȘme, c’est Ă©tonnant que Windows ou DOS n’aient pas eu de logiciels Ă©quivalents :thinking:.

Sinon, tu as pu voir le drive MultiM un peu?

Merci beaucoup pour ta réponse :slightly_smiling_face:.

Minitelement,

Apollo12 :slightly_smiling_face:.

Non, j’ai pas pris le temps, je regarderai ça tranquille à mon retour.

1 J'aime

D’accord, bonnes vacances :slightly_smiling_face: