Minitel 5 et reverse engineering

Bonjour,

J’ai passé pas mal de temps là dessus, mais j’ai fini : j’ai refait les schémas du minitel 5 à partir de la carte de circuit imprimé, ainsi que quelques dumps des mémoires UVPROM :


4 « J'aime »

Wow, super boulot !

On voit que c’est une autre génération que les M1/M2, du CMS :slight_smile:

C’est pas mal en effet… question suivante : est-ce réutilisable pour router un autre format, avec éventuellement d’autres composants de substitution ?

Merci pour vos retours :slight_smile:

Concernant le côté « réutilisable pour router un autre format », le principal problème serait les deux puces DECOPLAT-1 et VIDEOPLAT-1 qui sont des trucs customs, probablement des ASIC avec toute la glue logique dedans… Peut-être possible de les imiter avec un CPLD ou un petit FPGA, mais encore faudrait-il savoir vraiment ce qu’ils font…

Quelqu’un a de l’acide fluorhydrique, un microscope, et infiniment de patience (et une once de folie) ? :wink:

Pour faire du décapping au HF, il faut plus qu’une once de folie :wink:

La dalle qu’il a mis dedans à l’air pas mal… Serait ce adaptable avec les pieces d’origine du M5 ? :slight_smile:

Dommage pour un appareil fonctionnel.
Il n’y a que 5000 exemplaires du M05 produits à ce jour (c.f. Histoire du Minitel par J.C. Touzalin)

1 « J'aime »

Excellent, cLx …

Tout ce travail permettra certainement de diagnostiquer et réparer plus facilement les M5 en panne (et j’en ai quelque uns) - Certainement aussi un bon endroit où poster les divers dumps d’EPROM de M5 … Contrairement aux autres modèles, il me semble que vraiment beaucoup de versions sont dans la nature.

@Alexxr6 : Ce travail pour la science et sur un modèle défectueux - c’est vraiment positif. 5000 exemplaires ? Sauf erreur, le doc de JC Touzalin ne mentionne pas ce chiffre.

ce document du CCETT de 1990 mentionne une production d’au moins 10000 pour un total d’environ 6 millions de minitel à l’époque… le projet initial était d’une trentaine de millions de terminaux… donc ca mettrait une fourchette de M5 comprise entre 10 et 50.000.

@hwarin : L’ouvrage de JC Touzalin ne précise pas Minitel 5 en dernière page mais « Minitel à écran plat a Matra » ce qui manque de précision.

L’auteur indique les chiffres jusqu’en 1989, je n’avais pas fait gaffe et j’imagine qu’une deuxième
voir une troisième commande ont été passées (au vu de la septième consultation en juillet 1988).
Plus qu’a espérer que des documents internes a Matra soient encore disponibles.

Tout ce travail permettra certainement de diagnostiquer et réparer plus facilement les M5 en panne (et j’en ai quelque uns)

Merci ! J’espère que ça te sera très utile ! J’attends tes retours ^^

Certainement aussi un bon endroit où poster les divers dumps d’EPROM de M5 …
Contrairement aux autres modèles, il me semble que vraiment beaucoup de versions sont dans la nature.

Oui clairement, j’accepte les PR (pull request) avec plaisir. Effectivement pour l’instant, nous n’avons pas vus deux M5 avec le même dump de l’EPROM principale.

Je t’avoue que la réparation de mes M5 défectueux est loin dans ma liste des priorités !

Je ne manquerai toutefois pas de mettre ici le détail de mes constatations sur le sujet.

NB : Il serait intéressant d’associer les dumps avec le numéro de série et la date de fin de garantie correspondants. Je dois avoir au moins le dump de l’Ay5 sous le coude.

J’ai des doutes concernant les chiffres présentés dans ce document :

  • 120000 TAE
  • 10000 M1c
  • 30000 M1d
  • 230000 M10
  • 100000 M10b
  • 10000 M5

==> Certains de ces chiffres me semblent (statistiquement, et à vue de pif) très surévalués par rapport à ce qu’on peut voir passer sur LBC … ou alors, FT a sorti du circuit des importantes proportions de certains de ces modèles (à l’exception du M5). Il ne faut pas oublier qu’ils étaient tous loués, et assez cher.

  • On devrait voir environ 1xM10b pour 20xM1b et 1xM10b pour 2,3xM10

    • Si je vois passer 1 M10b par an, c’est bien un maximum ==> Ils étaient payant, ils ont probablement été majoritairement restitués à FT (qui ne les aurait pas remis en circulation ?), peut-être remplacés par des M12 ?
    • La proportion de M1 TAE (AZERTY) sur LBC devrait être à peu près similaire aux M10b, mais j’en vois passer régulièrement ==> Ils étaient gratuits et sont probablement restés au chaud dans les placards
    • Je vois passer aussi régulièrement, sur LBC, des M10, et dans une proportion bien supérieure aux M10b - largement supérieure à 2,3 pour 1, alors qu’ils étaient loués au même tarif - l’explication du faible nombre de M10b survivants par leur restitution massive à FT ne semble pas suffisante
  • On devrait voir passer autant de M5 que de M1c, et 3 fois plus de M1d que de M5

    • Pourtant, les M5 sont assez fréquents ==> Je présume qu’ils ont été beaucoup plus détournés du circuit FT que d’autres modèles et précieusement conservés pour diverses raisons
      • C’était un modèle luxueux, probablement le 1er « laptop » de certains
      • Moins volumineux qu’un minitel classique
      • Portable, donc facile à subtiliser
      • Pratique pour les techniciens télécom pour le paramétrage d’autocoms
    • Les M1c que j’ai pu trouver ont aussi été détournés du circuit FT et utilisés en moniteur couleur

Par exemple, sur les 10 premières pages LBC

  • 4 M12
  • 2 TAE
  • 3 M10
  • 0 M5, M1c, M1d, M10b (sans surprise)

Je n’ai aucun doute, s’agissant d’une source CCETT.
Mais sachant que ce document date de 90, il manque des volumes.
Le parc de ce document représente 6,2 millions de terminaux, alors qu’au climax du réseau, il y en avait 9 ou 10 millions.
Il manque donc au moins deux millions de M2, et un million de magis.

Update: les deux gros chips customs du minitel 5 ont été décapés et photographiés !

Decoplat-1 :

Videoplat-1 :

Merci à Alexxr6 pour le don des ICs (venant d’une carte irrécupérable de M5) ainsi qu’à furrtek pour le boulot et l’acide !

2 « J'aime »

Intéressant.

A première vue, cela semble être les mêmes composants … FPGA ? Lequel ? [(c) MHS 1986]

Le contenu serait-il récupérable d’après ces photos ?

Non, même si ils présentent des similitudes, ils sont bien différents. Dans le coin supérieur gauche on peut même voir la référence qui n’est pas la même. Il me semble donc que c’est bien des ASIC. Mais je ne suis pas un expert…

Peut-être… Mais là c’est totalement hors de mes compétences…

En effet, je n’avais pas bien observé : M11-F11 versus M11-F05 … C’est d’ailleurs écrit dessus :
MBSR-2000-F11 et MBSM-2000-F05

Je suis tombé sur ce doc : http://www.bitsavers.org/components/mhs/_dataBooks/1990_MHS_8-Bit_Microcontrollers.pdf où l’on apprends dans un databook de 400 pages

image

MHS, c’était Matra … (et Harris un Australien m’a dit Wikipédia ?!)
image

Et il y avait bien des ASIC CMOS au catalogue

image

Certains répondant au doux nom de MBM …

J’ai aussi trouvé ici A decade of semiconductor companies : 1988 ... - Archive Server , en page 335 et suivantes, trace de la série MB

Et puis cela : Datasheet Archive Matra-Harris%20Semiconductor datasheet download

image