Présentation NicoB

Bonjour à toutes et tous,

Ravi de m’inscrire sur ce forum de passionné.e.s !
Je ne possède pas encore de Minitel mais ça ne saurait tarder. En effet, je voudrais bien réussir à en faire redémarrer un. Pour ça, je vais discuter avec les gens du PAMAL, qui font un peu ça.
Sinon, dans la vie, je suis réalisateur de films documentaires et je m’intéresse au Minitel depuis au moins 2009, année pendant laquelle j’avais interviewé et filmé un des « monsieur » Minitel, Jean-Paul Maury. Si ça vous intéresse :


Pas sûr que vous appreniez grand-chose mais bon !
Et sinon, je suis en train aussi de préparer un film documentaire sur le Minitel et j’aimerais beaucoup discuter avec certain.e.s d’entre vous de la manière dont vous avez connu le Minitel, les anecdotes autour…
Voilà pour un premier message rapide,
NicoB
2 J'aimes

Bonjour, bienvenue parmis nous :slight_smile:
Tu es au bon endroit ici.

Minitelement,

Apollo12 :slight_smile:

Bonjour et bienvenue ! :slight_smile:

Bienvenue dans notre repaire d’irréductibles !

Dispo pour aider pour ce documentaire… en matériel, en documents, en souvenirs, etc

Merci Apollo12 !

Je partagerai sur le forum l’état de mes rencontres sur le thème du Minitel au fur et à mesure de mes recherches. J’ai déjà pu discuter hier avec Emmanuel Guez du PAMAL (détails ci-dessous).
Et s’il y a en effet moyen de rencontrer des minitélistes en 2020 (voire 2021) dans la vraie vie pour le documentaire, ce sera encore mieux !
Bonne journée !
Nicolas

Merci Jelora ! Comme il faut au minimum 20 caractère, je rajoute que je suis ravi d’être là et espère pouvoir un jour participer au RDV mensuel !

Merci à vous ! J’allais vous le demander, oui. Emmanuel Guez du PAMAL m’a parlé de vous et m’a dit que vous aviez une somme de choses à apporter pour ce travail de documentaire ! J’ai déjà lu un certain nombre de choses sur le sujet mais ça ne remplace évidemment pas les témoignages vécus :slight_smile: Comment peut-on faire pour se parler ? Pourriez-vous me communiquer votre adresse mail ?
Bien à vous,
Nicolas