Quel matériels, et logiciels utiliser pour créer un serveur Minitel?

Ça a l’air pas mal comme logiciel, surtout sur windows, ça a l’air plus accessible que les solutions précédemment proposées, ça va peut être permettre d’augmenter le nombre de serveurs !

Le logiciel fonctionne avec le modem d’un minitel retourné ?

1 « J'aime »

Bonjour Hytrel, :slight_smile:

Malheureusement, pas pour le serveur. Il faut forcément un modem compatible V23. Je vais essayer avec ma carte modem PCI.

Minitelement,

Apollo12 :slight_smile:

Il y a de fortes chances pour qu’Atomio fonctionne avec un modem compatible Hayes (les commandes AT…) branché sur un port série comme indiqué (COM1…COM4).

C’était le standard de l’époque, Philippe alias @vieuxclou pourra sûrement confirmer !

Un petit Sportster d’US Robotics et c’est reparti pour un tour :wink:

1 « J'aime »

D’accord, mais j’aimerais bien essayer MacArbo aussi. Tu crois que ça pourra se faire si je te t’achète une copie?

Peut-être que je me trompe, mais ce qui serait sympa avec une nouvelle version de Dragster et MacArbo, ce serait de faire aussi un émulateur de modem Dragster pour Raspberry Pi, avec fonction websocket. Cela permettrait de websocketiser JCA et de faire de nouveaux serveurs accessibles sur le web, tout en utilisant de vieilles machines. Ils pourraientpeut-être même être multivoix

On pourrait même aller plus loin : Sur un Mac avec une carte réseau, comme mon LC475, il serait peut-être possible de se passer du Raspberry pi, et de websocketiser directement le serveur en utilisant la carte réseau du Mac. En revanche, j’imagine que ce serait un gros travail de refonte de Dragster, et peut-être aussi de MacArbo. Et est-ce que le Mac pourrait gérer du multivoix de cette manière sans aide extérieure pour la saisie par exemple?

J’ai bien conscience que ce serait un énorme travail pour lequel tu n’as pas de temps, mais est-ce que ça serait techniquement possible d’adapter Dragster et MacArbo de cette façon ?

Minitelement,

Apollo12 :slight_smile:

Ce n’est pas une histoire d’argent, mais uniquement de temps disponible… c’est ce qui manque le plus, surtout quand on est impliqué dans pleins de projets (et plus les années passent plus on accumule).

Pour adapter Dragster à autre chose que ses modems, il « suffit » d’émuler le protocole de multiplexage sur le port série.

Un Dragster peut tourner dans un émulateur Mac, y compris sur un RPi. J’ai testé le serveur de la roue de la fortune dans Basilisk sous Ubuntu.

Il faut récupérer l’émulation du port série (chose que je n’ai pas exploré) et mettre un bout de code derrière qui émule les modems.

Ce bout de code peut sans problème être multitâche/multi-voies, gérer les voies Dragster d’un côté et des websockets (ou TCP direct, façon telnet) de l’autre et permettre une connexion depuis l’émulateur de @zigazou , un soft-modem façon @jhr ou autre…

Dragster était en fait multi-protocoles:

  • protocole Dragster pour les modems Dragster et « DragsterTélétel » (qui sortait en X25)
  • protocole ASM (asynchrone multiplexé) utilisé par des marques comme Namtel pour leur adaptateurs X25/série
  • protocole Hayes, pour fonctionner avec un modem standard
  • réseau ADSP (Appletalk Data Stream Protocol)
  • peut-être d’autres que j’ai oublié…

Le seul qui manque en fait c’est… TCP/IP !
Vu que le code de Dragster est ouvert, si un courageux qui n’a pas peur de MPW Pascal veut l’implémenter en s’appuyant sur MacTCP, ce serait intéressant :wink:

1 « J'aime »

C’est vrai que tu es très occupé.

Pour le reste, c’est très intéressant effectivement. Mais moi, je ne pensais pas à faire tourner Dragster sur un Raspberry pi. Mais plutôt un Raspberry pi qu’on intercalerait entre le Mac et la box internet, afin de websocketiser un serveur tout en gardant le matériel d’origine.

Effectivement, j’avais lu que Dragster était compatible avec une grande variété de modems, y compris les Minitels retournés. Cependant, comment on choisit le type de modem qu’on va utiliser?

Donc effectivement, si on adaptait Dragster, on pourrait websocketiser directement en utilisant MacTCP. Cela permettrait de recréer un vrai 3615 moderne. Je veux dire par là qu’on aurait un hub centrale donnant accès à plusieurs serveurs Minitels qui seraient hébergés chez différentes personnes.

Minitelement,

Apollo12 :slight_smile:

Moins on est dépendant de vieux matériel, mieux on se portera sur le long terme pour maintenir en fonctionnement des serveurs basés sur des logiciels anciens.
C’est pour ça que pour moi l’objectif est de virtualiser/émuler tout ce qu’on peut.

Le vieux matos a quand même du charme.

Minitelement,

Apollo12 :slight_smile:

Oui - certes … mais avec le temps, le « charme » de la fiabilité disparaît.

… Je ne me souviens pas de cette émulation http://www.debarsy.consulting/old/winitel.htm … mais à l’époque, il y en avait tout un troupeau. Intéressant d’en trouver une « nouvelle », surtout si elle est « bonne » … à voir.

L’ennui est que cette émulation ne semble pas supporter le mode Telnet … peut-être serait-elle « utilisable » dans une VM sous XP avec TCPser … chalenge intéressant.

Pour ce qui est du serveur, à voir, avec la même méthode… mais on reste sur du mono-voie.

[Edit] Dans la série des trucs rigolos, je viens de tomber sur https://github.com/tolsen64/InternetModem qui semble une alternative intéressante au « classique » TCPser … Malheureusement, Zindozs (moderne, c’est bien) uniquement. L’intérêt de cet émulateur de modem serait de permettre la réalisation d’un serveur mono-voies sur une machine émulée ou une VM …

[Edit2] Intéressant pour qui voudrait jouer avec TCPser et Zindozs … Ceci dit, je ne suis pas certain que ce qu’ils appellent « IP232 » est équivalent au protocole RFC2217

Bonjour Hwarin, comment ça va?

J’ai regardé un peu le logiciel que tu m’as proposé, et ça a l’air quand même un peu complexe. Par exemple, il n’y a visiblement pas d’interface graphique pour gérer l’arborescence. Il faut systématiquement modifier des fichiers de configuration. En plus, tout a l’air d’être en anglais, langue que je ne maîtrise pas.

Dis-moi si je me trompe.

Merci pour ton aide en tout cas.

Minitelement,

Apollo12 :slight_smile:

Ce sont effectivement des fichiers de configuration mais ils restent très simples. L’intérêt de ‹ mon › logiciel est qu’il est ouvert, modulaire, nativement multi-voies et en cours de développement…
J’ai rédigé le début de doc en anglais pour ouvrir au maximum de public possible (uk’ us et reste du monde ne lisent pas le français)

Il n’y a rien de compliqué et j’assure le support.

Nb : les sources github ne sont pas à jour.

1 « J'aime »

Merci pour ta réponse :slight_smile:

Mais vu que c’est par internet, comment on fait pour le mettre en ligne?

Minitelement,

Apollo12 :slight_smile:

Tout dépend de ce que tu entends par « mettre en ligne » - il existe pléthore de possibilités en fonction tu type d’accès que tu souhaites proposer. Basiquement, tu dois répondre aux questions suivantes :

  • accès local : toi seul y accède - il n’est pas utile d’ouvrir quoi que ce soit sur la box
  • acces distant : les autres y accèdent - il est nécessaire d’ouvrir sur la box 1 port par protocole (websocket et/ou telnet) que tu souhaites rendre disponible. Il faut savoir que tous les émulateurs ne supportent pas les mêmes protocoles - le seul émulateur connu supportant ws est celui de zigazou, il n’est pas idéal mais c’est la plus facile à utiliser aujourd’hui par un « non spécialiste », ma passerelle est aussi capable de joindre un serveur en ws depuis un client ws ou Telnet
  • accès téléphone (voip) - là pour le moment, c’est un peu la daube, ca ne marchera jamais vraiment bien et seule une solution type ‹ hacker › est a peu pres viable mais il ne veut ni l’ouvrir ni la partager (et c’est complexe à mettre en oeuvre).
  • pour une demo/utilisation (locale) avec un vrai terminal, en attendant une solution voip correcte, tu peux mettre en place une solution ‹ hybride › avec le pynitel basique de cquest ou mon PyMoIP-user qui sont capables de lancer des sessions ws depuis un port série (un Minitel branché sur la peri-info). PyMoIP-user permet aussi de piloter un modem hayes, et en conséquence, d’utiliser un Minitel sans prise peri-info ou n’importe quel hardware d’époque

Merci pour le partage, ça fonctionne super bien sur les machines virtuelles

Atomio aussi fonctionne sur un Minitel 2, c est un super logiciel ! :slight_smile:

Snapchat-88911407

1 « J'aime »

Visiblement, tu n’as lu qu’un morceau du post. Atomio ne peut PAS fonctionner avec un M2 en mode retourné.

Quand au serveur de démonstration, bien sûr qu’il fonctionne sur un Minitel 2. Quand tu auras récupéré un Minitel 1, tu vas nous dire qu’il fonctionne dessus aussi? Évidemment que Winitel fonctionne sur une VW avec Windows 9x. J’ai un scoop pour toi : essais sur une VM avec Windows 3.11 (Si toutefois tu arrives à l’installer), ça fonctionnera aussi.

Bref, des choses que l’on savait déjà et qui n’apportent rien.

Jusqu’à présent, j’ai été courtois et polis. Mais vu le message d’insultes qu’on m’a laissé sur un autre post et que as liké, j’en déduis que moi aussi je peux jouer les pisses vinaigre.

J’ai un scoop pour toi, il existe des commandes pour retourner le M2 !
Atomio est capable de fonctionner en mode serveur à réponse automatique avec un Minitel 2 connecté sur le port COM.
Mais bon j’imagine que tu le savais déjà étant donné que as lu la totalité du post.

Minitelement,

lelex64734 :slight_smile:

Si il faut le retourner manuellement à chaque fois, ça ne compte pas. Le créateur du logiciel en personne dit que ce n’est pas possible, car il utilise des commandes AT, pas Minitel.

Quand j’écris le mot « automatique », c’est pas pour faire joli :roll_eyes:

1 « J'aime »

Pourtant, d’après le développeur d’Atomio, c’est IMPOSSIBLE. Parce que son programme se base sur les commandes AT des modems, ce qu’un Minitel ne sait pas faire. À moins que le modem des M2 gère ces fameuses commandes.

Quel paramétrage de modem as-tu utilisé?

As-tu fait des essais de déconnexion, avec le Minitel client, en utilisant la touche Connexion Fin, puis « sauvage » pour voir comment le logiciel réagit? Si oui, est-ce qu’il arrive à repasser correctement en mode veille?

Pour ma part, avec les paramètres que vieuxclou m’a donné pour mon modem, les déconnexions se font correctement avec la touche Connexion Fin. Mais avec les déconnexions « sauvages » en cas de problème (Double appuie sur la touche Connexion Fin, prise téléphonique débranché), Atomio met environ 3 minutes à repasser en mode veille.