Tunning de nos bonnes vieilles bécanes

Oui, ses vidéo sont plutôt bien sur Commodore. J’ai pas tout regardé mais j’ai apprécié le début où il est question de Palm … j’en ai « sauvé » une petite quantité … je bossais pour USR à l’époque ou c’est sorti. Pour moi, les produits fondateurs, tous modèles confondus, sont :

  • La gamme PET (premières machines de grande diffusion) - les pionniers [mon premier contact avec l’informatique fût avec un CBM2001]
  • La gamme Amiga (OS multi-tâche préemptif et capacités audio/vidéo) - le rêve en 1985
  • La gamme Palm (l’ouverture nomade)
  • Eventuellement, C64 et ST qui sont entrés dans « tous » les foyers de leur époque - le VIC20 est aussi à inclure mais était quand même « faible » en comparaison

Perso, je m’intéresse surtout aux 8 bits car c’est à peu près la seule technologie que je me sens capable de « maitriser », de comprendre ce qu’il se passe à l’intérieur et éventuellement réparer. Pour cela, je ne m’intéresse pas vraiment à ce qui est postérieur aux 68000/80286.

… c’est une autre manière d’exprimer ce que j’écrivais plus haut.

Comme moniteur, j’ai abandonné tous les CRT qui sont trop volumineux et maintenant rares autant que peu fiables, sauf pour les cas où je n’ai pas d’alternative (*). Je récupère les LCD 4/3 qui me passent sous le coude, avec une préférence pour les TV « combo » (pas nécessairement compatibles TNT) avec si possible entrée HDMI en plus du VGA et péritel. Ils commencent aussi à être un peu rares mais ne valent qu’une misère.

(*) Moniteur intégré et fréquences de balayage non standard

  • PET : Fréquence de balayage à 18Khz : Modifier les ROMs (bof) => CGA
  • MDA/EGA/Hercules : Il existe des convertisseurs chinois, mais ils sont couteux (et je n’en ai pas)
  • ST monochrome : VGA multi-sync [pas fréquent en LCD, je n’en ai pas, il me reste des CRT monochromes]
  • C64 : interface chinoise => VGA ou S-Video ou PAL direct ou vidéo-composite
  • C128 en 80 colonnes : interface spécifique (correction TTL des couleurs) => CGA
  • CGA : GBS8220 (20€ environ) => VGA
  • Amstrad 1512/1640/6128 : Alimentation spécifique + CGA ou péritel
  • Olivetti M24 => Pas cherché de solution pour le moment mais probablement CGA ou MDA
  • Amiga : Péritel RVB ou interface chinoise RVB => HDMI
  • M1b : Péritel RVB
  • ST-Book/« ScreenPhone » divers : Pas de solution évidente car pas de sortie vidéo !
  • Vectrex [je n’en ai pas] : La solution doit exister mais être « extrême »

Les autres (SX64, IBM 5155) ont des sorties vidéo « normales »

Pour ma part je me limite au mos 8502. Le vic 20 est plutôt simple comme bécane et facile à comprendre. J’ai pu mettre la main sur un C16 et je trouve cette machine géniale dans sa conception. J’ai acheté une cnc afin de pouvoir graver des circuits imprimés pour faire des cartouches. Et j’ai pu récupérer le kernal du c16 avec un programmeur d’eprom. De quoi bidouiller un peu. Belle collection que tu as.

Oui, le VIC20, c’est un peu un PET … familial.

… Je n’ai pas/jamais eu de machine à base de TED, période ou Commodore partait dans tous les sens … Et oui, j’ai accumulé des tas de trucs improbables au fil des ans … plus j’y pense et plus je me dis que j’en ai vraiment accumulé trop, ma retraite (si jamais il y a, inch allah) n’y suffira jamais.

NB 8502 = C128, pour moi, le 8 bits le plus intéressant et le plus abouti … Je faisais tourner un micro-serveur dessus pendant des années.

Mon « dernier » délire : faire tourner un C64 Secam en UHF couleur … ma première configuration « à moi ». La bête que j’ai fini par trouver est bien mal en point pour le moment.

Il y a tout ce qu’il faut sur le net pour un construire un nouveau. Le 65C02 à 14mhz(un rêve en 82)n’attend que toi.

Je vous invite vivement ( et regulierement :slight_smile: ) a vous pencher sur les FPGA qui font tourner ces machines a la perfection et avec du HDMI (video + son) en sortie et de l’USB-bluetooth clavier/joystick en entree.

Ce n’est pas de l’emulation c’est de la replication exacte du materiel d’epoque.

J’en ai deux, un pour le PC pour emuler les anciens ordinateurs VIC-20/Apple2/Mac (et aussi faire tourner Windows 3.1 ou 95 avec les applis/jeux d’epoques) et un pour la TV pour jouer aux jeux de consoles et d’arcades.

Grace a eux je laisse mon VIC-20/Apple2, mes consoles et ma borne d’arcade (et ses cartes Jamma) de cote et je joue sans me soucier d’abimer ce materiel ancien si precieux.

1 J'aime

Oui, FPGA est vraiment la solution d’avenir mais je n’ai pas encore complètement franchi le pas, j’ai juste acheté un « truc chinois à tout faire (A base de Cyclone 4 ou 5 je crois ?) » mais ce n’est pas le même charme que de faire tourner du « vrai » hardware - l’idée était de faire dans un premier temps un convertisseur PET => VGA… Je n’ai pas encore ouvert la boite reçue pendant le 1er confinement !

https://sites.google.com/site/tandycocoloco/mda-cga-ega-to-vga

Je te comprends, helas dans mon cas le hardware d’epoque est celui meme que j’utilisais quand j’etais (tres) jeune et il represente un attachement tout particulier auquel je ne peux me resoudre a prendre le risque de l’abimer.

Il reste la solution de racheter ce meme hardware (donc sans valeur sentimentale) et de jouer/travailler dessus mais dans ce cas la place me fait defaut :slight_smile:

Le MiSTer est base sur une carte DE-10 Nano (produite par Terrasic) comprenant un FPGA Cyclone V d’Intel.

Ce qui est incroyable c’est que cette carte est vendue a perte !

Le prix du Cyclone V seul est bien superieur au prix de la carte elle meme (carte qui comprend un processeur 800MHz Dual-core ARM Cortex-A9 avec 1GB DDR3 de ram ainsi que les connectiques Ethernet, USB, HDMI, MicroSD)

Le Cyclone V est vendu a perte par Intel (uniquement pour cette carte) car elle est destinee aux ecoles pour que les ingenieurs apprennent a programmer les FPGA d’Intel.

Voici pourquoi les passiones de vieux ordis/consoles se sont jetes sur cette carte peu cher et l’ont detournee de sa fonction pour en faire des MiSTer.

Je te comprends, et ca fait partie de LA « maladie mentale » ! En ce qui me concerne, une grande partie de mon hardware (et, surtout et plus important, software) initial a été endommagé lors de l’incendie idiot d’un … sèche-linge - rageant.(*)

Il me reste bien le C128D sur lequel tournait « Au Bon Bug » mais en état « bof » - j’ai pu, depuis une dizaine d’année, reconstituer le cheptel à un coût à peu près raisonnable mais tout n’y est pas encore [VP100 par ex] et puis, j’avais fait, dans les années 90/2000, un sérieux ménage ; j’avais donné pas mal de matériel à un « grand malade » auquel je me réfère souvent : Sylvain Bizoirre, que j’avais initialement rencontré lors d’achats groupés de modems « au cul du camion »…

En particulier, les réponses à ces questions me paraissent plus que pertinentes, et devraient rester systématiquement dans la tête de chaque « collectionneur/malade » :

L.C. : Que représente cette collection pour vous ?

S.B. : Au risque de vous étonner : Plus rien. Mais c’est assez lié à des considérations personnelles. Elle représente une longue période de passion quasi exclusive sur laquelle j’ai tiré un trait définitif <…>

L.C. : Il s’agit du fruit de combien d’années d’efforts, de sacrifices et de recherches ?

S.B. : 1985 - 2007, soit 22 ans pendant lesquels tous mes loisirs ont été consacrés à la recherche de machines de plus en plus rares <…>. Une passion réellement dévorante, en temps, en moyens et en finances. <…> Avec le recul, je trouve maintenant cela très excessif, et surtout très néfaste à l’environnement personnel et familial. Bref, je ne recommanderais à personne de tenter cette expérience avec une telle passion et sur un si longue période.

Aucune idée de ce qu’est devenu le bonhomme depuis cette belle cession ; et quelque part, je suis assez content de savoir que ce que j’avais collecté à l’époque (je hantais aussi beaucoup les foires à tout) et lui avais donné est maintenant bien à l’abri (je pense en particulier à une configuration complète Micral 9050 avec son disque dur pesant au moins 50Kg pour 2x10Mo) …

Enfin, une collection de cette ampleur est bien loin de nos Minitels.

(*) Ont globalement été épargnés, par chance, mes rares Atari (ST-Book, Stacy, MegaSTE) que j’avais pu récupérer à la fin de mon activité de développeur.

Article interressant !

C’est clair que les collections sont a consomer avec moderation :slight_smile:


Another one

1 J'aime

1 J'aime

Salut :slight_smile:

Il est beau en noir dis-donc :grinning:.

Minitelement,

Apollo12 :slight_smile:

Merci. C’est plutôt un gris foncé. Mais la photo dénature l’œuvre de l’artiste. Un c64 minimaliste avec sd2iec wifi bbs et une led rouge pour le côté vintage. J’en ai aussi un rouge Ferrari.

Ressemble à un C16 !