Une idée pour "websocketiser" les serveurs RTC

Bonjour tout le monde. :slight_smile:

Alors voilà, pour websocketiser les serveurs RTC, on pourrait peut-être utiliser la technique de @jhr pour rendre HACKER accessible sur un vrai Minitel, mais à l’envers. En gros, lorsqu’on arriverait sur la page du serveur, on cliquerait sur un bouton, et Asterisk se chargerait d’appeler le serveur, de convertir la porteuse, et le résultat s’afficherait dans l’émulateur de @zigazou . Bien évidemment, cela fonctionnerait dans les deux sens, on pourrait aussi envoyer des données au serveur comme la saisie.

L’inconvénient principal de cette technique, c’est que cela faciliterait le spam des serveurs. Pour lutter contre ça, on pourrait mettre en place un blocage temporaire des IP, pas plus de 3 connexions par jours avec la même adresse par exemple. Ou un site sans nom de domaine, accessible uniquement via l’adresse IP qu’on s’échangerait entre initiés.

N’étant pas développeur, il y a sûrement beaucoup de paramètres que je n’ai pas pris en compte. Cependant, cette solution permettrait peut-être de websocketiser différents serveurs fonctionnant sur des hardware et software divers sans avoir à recourir à un émulateur, ou une adaptation différente pour chacuns d’eux.

Que pensez-vous de cette idée?

Minitelement,

Apollo12 :slight_smile:

Alors comment dire ? Il a fallu que je relise un certain nombre de fois ce post avant de penser comprendre ton idée …

J’aime bien la méthode shadock … Même si ce n’est pas la plus efficace, elle permet parfois d’avoir le sentiment de faire le tour de la question.

Alors, en théorie, oui, cela pourrait être une solution … On pourrait même imaginer que hacker (web) propose de saisir le numéro de téléphone du rtc à joindre … Moi, je trouve cette idée très intéressante pour contacter l’horloge parlante groenlandaise ou un audiotel à 75e la seconde !

Plus sérieusement, même si, sur le papier, cela pourrait fonctionner, je n’imagine personne mettre en place gratuitement ce type de service/fonctionnement - d’une part, en raison du très faible usage raisonnable de cette option, d’autre part en raison de la complexité de mise en oeuvre et surtout du coût pour l’opérateur intermédiaire (ici hacker).

Pour rappel, en voip, chaque canal (de communication simultanée) avec l’opérateur voip est payant (certes quelques euros par mois seulement - mais à multiplier, ca chiffre rapidement) - à cela, il faut compter la bande passante nécessaire (de l’ordre de 100ko/s par canal) qui doit etre de très bonne qualité (pas de drops ni latence) … Enfin, avec ‹ ta › proposition, il faut compter le coût à la minute des appels sortants.

Bref, pas réaliste, sauf à en assurer le financement.

Les simulateurs de modems, tels que j’ai suggéré dans un autre post sont une solution plus raisonnable - ils sont généralement Telnet mais PyMoIP-gateway sera (sous peu) capable de placer un appel Telnet depuis une session websocket