Visiophone Minitel de Biarritz


Données techniques de la bête (cliquez ici)

Très innovant pour l’époque… !

@cquest En as tu un dans ta collection ?

2 J'aime

Et non… ça courre vraiment pas les rues !

J’en ai vu un à la collection Orange… un mix entre des pièces Thomson (le combiné par exemple) et un clavier RTIC car visiblement le visiophone faisait aussi office de Minitel d’après la présence de ce clavier.

J’ai du mal à comprendre ce qui était analogique et ce qui était numérique là dedans…

  • 128kbps : ça fait penser au RNIS, donc numérique et cohérent avec les 64Kbps d’un MIC de l’époque + 64K en X25 pour la signalisation (le luxe)
  • 40-60MHz + 70-90MHz pour 2 canaux TV en //
  • 2 à 2.8MHz pour de l’audio hifi… analogique ?

Il semble aussi y avoir 2 fibres optiques (unidirectionnelles ?)… quand on pense qu’on a des centaines de Mbps (voire dizaine de Gbps) avec une unique fibre aujourd’hui.

C’est sûr que les puissances de calcul de l’époque ne permettaient pas de tout numériser et les algo de compression étaient balbutiants… donc hybridation analogique+numérique.

Grand merci pour ces docs !

Yes - Je regarderai ces docs à tête reposée. Un ancien de la LTT m’avait expliqué que l’idée était de faire de l’audio et vidéo montant et descendant, et surtout de pouvoir faire de la vidéo à la demande [à l’époque, on louait ou on achetait des VHS (ou V2000/BetaMax un vrai berdol, les standards n’étaient pas 100% figés) avec la qualité particulièrement pourrie dont on peut se souvenir] à partir de serveurs de vidéodisques [pas DVD hein !] - donc, globalement, full analogique.

[FYI, j’ai un graveur de vidéo-disque qui a l’air de marcher … mais ni disque vierge, ni caddie - misère, ainsi qu’un V2000 « neuf » mais sans K7]

Merci beaucoup pour ce document. J’ai fait une playlist avec quelques vidéos sur le visiophone et l’expérience de Biarritz :

Et aussi le test du visiophone par François Mitterrand :

Joli … La synthèse vocale est toujours quelque peu effrayante …